Notre Institution

La Maison de Retraite du Petit Saconnex en 1849

L’Asile des vieillards a été créé le 27 juin 1849 suite à une loi votée par le Grand Conseil grâce à la force de persuasion et au charisme de M. James Fazy. Situé au Petit-Saconnex sur la propriété du baron Grenus, l’Asile des vieillards deviendra par la suite en s’agrandissant la “Maison de Retraite du Petit-Saconnex”.

Différents bâtiments sont venus s’ajouter au premier bâtiment en 1965, 1978 puis en 1990 la construction de la Résidence Colladon.

Nos Valeurs

Respect, transparence et professionnalisme sont les trois valeurs fondamentales qui sous-tendent l’action de notre établissement.

Au-delà de ces fondamentaux, plusieurs textes de référence éclairent nos engagements.
Nos principaux atouts sont:

  • Complémentarité : nous assurons le lien entre le 3ème et le 4ème âge
  • Continuité : nous proposons un accueil en résidences ou EMS
  • Proximité et compétences : nous apportons une attention toute particulière au lien social de nos résidants

Nos engagements

La MRPS vous propose un appartement ou un studio indépendant, que vous viviez seul ou en couple, au sein de nos Résidences.
Si les circonstances de la vie devaient vous amener à devoir bénéficier de soins, d’un soutien spécialisé et d’un encadrement plus attentif, la proximité de notre EMS vous garantit une prise en charge dans la continuité et un passage en douceur vers une autre forme de prestations.

La maison s’engage à vous accueillir dans un délai bref à partir du moment où votre état de santé justifie ce type de prise en charge.

L’échange d’informations entre les équipes et les liens existants avec vos familles ou vos proches sont autant d’arguments pour vous rassurer.
Dans le cas où seul l’un des deux conjoints nécessite un accueil en EMS, nous assurons par une appréhension globale de la situation, la flexibilité nécessaire au maintien du lien de proximité entre les conjoints malgré le changement d’environnement.

Nous veillerons également à ce que toute intimité puisse être préservée, dans la mesure de ce que permet une prise en soins professionnelle, en garantissant néanmoins la qualité des prestations de soins et d’accompagnement.